Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par le cla

FRAGILE

 

Je vous le dis

pendant que je suis tranquille

Hommes vous êtes mon talon d'Achille

A travers tant de travaux, forces innovantes

je reste amante

fragile, facile, docile

en attente, dépendante

du désir et de la demande

du plaisir et de la tourmente

des dérobades et débandes

de l'impatient en partance

de l'indifférent disparu.

A Patrick

 

 

Chez Frédéric

 

Les arbres tordent leurs chevelures trempées

je m'éveille dans les feuilles

en aspire suc et forces

Nul chien

nul corps

à caresser, réchauffer, rassurer

il y en a tant à aimer

de ces corps efflanqués, torturés, crispés

sur leur passé

de misère, d'artifice et de manque

Mon amour cogne à la porte

tandis qu'ils agonisent sur le carrelage froid

mon poing s'écorche au bois de leur silence

la douleur se redouble de notre isolement

 

Poésie en Stéphanie - 2010

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article