Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Aurore Bessy-

 

Chers lectrices et lecteurs, notre amie Aurore ( " Ma petite Philo " ) vous offre ce joli poème flamboyant et estival, une façon de fêter ensemble l'été !

 

Eclose ce matin,  primevère amandine

je défroisse  ma robe parmi les sauvagines

Troublante métamorphose

hier j'étais bouton, me voici la rose  !

 

Frêle Apollon diapré presque encore chrysalide

tu frôles ma livrée de tes ailes trop vastes pour voler

Viens près de moi te poser

Nos yeux de la découverte dans la prairie offerte

se sont à jamais rencontrés

 

Quand s'estompe l'aurore

 tu prends soudain ton essor

et je deviens bouton d'or

Je ne cherche pas à te retenir

garder de toi, le souvenir

 

Je suis violette ou marjolaine quand juillet dans le vent m'égrène

Pour toi j'ai des parfums subtils de thym, de lavande ou de myrrhe

Tu viens sur ma tendre corolle arrêter ta course folle

et boire à mon calice le nectar qui te grise

 

Phalène conquérant flambé d'un roux ardent

je t'offre le pollen qu'à ton tour tu essaimes

sur des terres lointaines

Nomade Solitaire, tu es le passant

ta quête est celle du vent

Je suis fille de la terre

la mienne est la lumière

 

Je sais nos différences qui parfois nous tourmentent

Pourtant qui mieux que nous s'assemble

quand sur ma couche posés, bercés par la brise d'été

ensemble,

nous allons l'amble ?

 

Si je suis marguerite ne m'effeuille pas trop vite

si je suis asphodèle, ne deviens pas cruel

de ne pouvoir accéder, à ma fleur étoilée

Ne cherche pas à me retenir,

garde de moi toujours, le souvenir

 

Viens lire sur mes pétales  

quelques mots qui te parlent

d'amour, de tendresse

Au-delà de ce qui nous blesse

ensemble essayons de trouver

le bonheur dans le pré

pour qu'à chaque saison nouvelle

nos belles amours reprennent

 

Aurore Bessy : La fleur et le papillon
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article