Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par le CLA

 

Plaidoyer 

L'ombre décline à sa façon

les allées et venues de l'arbre

immobile

accroché

à son lopin de terre

   

L'ombre s'attache aux pas du promeneur

l'accompagne

ou le précède

Elle en amenuise ou prolonge la silhouette

et le ridicule

 

L'ombre a la fraîcheur de l'ombre

mensongère en été

capable de mimétisme

au plus fort de l'hiver

Elle ajoute à la durée de la nuit

 

Elle ajoute au poids de la terre20070902-burningman-ombre-nbp10104711.jpg

récemment remuée

close sur la dépouille du mort

enseveli

sa sollicitude est perverse

 

L'ombre exagère

Elle amplifie les distances

la vague et le creux de la vague

 

L'ombre est irresponsable

Elle obéit aux règles solaires.

 

Poésie en Stéphanie - 1994

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article