Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par elsapopin

 

» Avoir la corde au cou  » signifie être à la merci de quelqu’un, ou encore être dans une situation périlleuse ou désespérée… De là à comparer cette situation désespérée au mariage…

Le mot corde vient apparemment du très ancien mot hittite qui signifie  ‘karad’, puis il est passé ensuite au grec ‘khordê’, les deux désignant les intestins, les boyaux qui servaient  à faire des cordes avant que, dans la plupart des usages  le chanvre puis d’autres matériaux plus modernes viennent remplacer la tubulure digestive dans leur confection.

La corde a de nombreuses utilisations : le marin s’en sert pour amarrer son bateau, l’alpiniste pour gravir les sommets, l’enfant pour lacer ses chaussures…et la justice, pour pendre les condamnés à mort dans certains pays.

Le premier sens de l’expression date du début du XVe siècle, et a une origine guerrière, en effet c’était une métaphore employée par les vaincus pour dire qu’ils se rendaient. ( exemple :  la reddition des bourgeois de Calais, qui se mettent à la merci d’Édouard III en se présentant devant lui pieds nus, en chemise et une corde au cou ). C’est de cette même image de soumission, mais à son épouse,  que l’expression  est employée pour dire d’un homme qui se marie qu’il se met «  au service total de son épouse «. Fini la liberté en quelque sorte !

Un second sens , plus funeste, celui-ci,  est en effet puisqu’il se rapporte à la pendaison…Au moment fatidique où le condammé à mort à le noeud coulant autour de son cou…
On compare en effet le marié à un condamné, sous la potence. Ce qui donne, évidemment une image assez négative du mariage du point de vue masculin !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article