Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poetes incomparables

Archives

Le printemps Le printemps n’a point tant de fleurs, L’automne tant de raisins meurent, L’été tant de chaleurs hâlées, L’hiver tant de froides gelées, Ni la mer a tant de poissons, Ni la Beauce tant de moissons, Ni la Bretagne tant d’arènes, Ni l’Auvergne...

A celle que j'aime Dans ta mémoire immortelle, Comme dans le reposoir D’une divine chapelle, Pour celui qui t’est fidèle, Garde l’amour et l’espoir. Garde l’amour qui m’enivre, L’amour qui nous fait rêver ; Garde l’espoir qui fait vivre ; Garde la foi...

ELSA Tandis que je parlais le langage des vers Elle s’est doucement tendrement endormie Comme une maison d’ombre au creux de notre vie Une lampe baissée au coeur des myrrhes verts Sa joue a retrouvé le printemps du repos Ô corps sans poids posé dans un...

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 > >>