Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poetes des profondeurs

Archives

L'air sentait le jasmin et la menthe poivrée, Quand la nuit approchait, Pas de loup, pas de fées. L'herbe coupait les pieds, Quand vous viviez chez nous. Les vignes sauvages s'écoulaient en cascades Auprès des marronniers. Pendue à votre cou, je vivais...

La nuit, le jour J’hiverne Ou j’hiberne Comme vous voulez J’ai rencontré trop de princes Hermétiques à l’amour Et en plus aujourd'hui il neige Un jour blanc De tentations flegmatiques Je prends J'abdique Sur mon canapé Ma libido à zéro Je m’enveloppe...

Parfois en rafales Dans l'ombre du soir De lointaines images Sans prévenir Conviant l'infinie solitude Se font des mots déshabillant La nudité La vanité. Formes oscillatoires Hésitantes et capricieuses Lendemain qui s'éloigne Vernis de regards où mes...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>