Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poetes des profondeurs

Archives

puis trois jours sur une terre qui s'assèche pluie de mots creux Poème comblés d'encre destinés à devenir vestiges peut-être ils sont le seul emplacement dans lequel on peut se réfugier torse nu pour un peu de chaleur ils naviguent sur le rocher ensanglanté...

s'égarer le temps de tenir nos yeux haut perchés un vol d'étoiles tes bras autour de ma taille mes yeux dans ta culotte je défais tes liens les étoiles peuvent filer tu es nue je sens ton vœu ta peau est une lumière constellation tapissée longue artère...

Volons ... un albatros Filons vers la côte Vivre de sable Rêver dauphin Transparents Aucun nuage juste du bleu Du bleu en bas du bleu en haut et nous Nous Âmes en ciel De corps de jeux d'abandons De caresses d'absolu Se cuire enfant du soleil En peau...

j'écris de chez moi j'ai fait du café je ne devrais pas boire de café c'est pas bon pour la tension j'ai laissé tomber la bouteille à part des fois le Saint Amour du dimanche pour se croire riche et traverser les vignes du Beaujolais j'ai toujours aimé...

c’est la fin du jour les maux/mots recueillis de l’autre autour du pendule nous empêchent de voir la lune en boule de cristal derrière les nuages éperdus peu d’éclairage juste un aller-retour en lisant sa vie bousculée depuis l'ombre de la naissance peu...

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 > >>