Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poesies

Archives

Plaidoyer L'ombre décline à sa façon les allées et venues de l'arbre immobile accroché à son lopin de terre L'ombre s'attache aux pas du promeneur l'accompagne ou le précède Elle en amenuise ou prolonge la silhouette et le ridicule L'ombre a la fraîcheur...

L’Aiguille creuse et Rose Morte Oiseaux des mers, cris battus d’ailes, Près de la grotte des Demoiselles ! Mur blanc d’extrême promontoire, Découpe en falaise suprême L’immense rempart sur l’eau blême Qui murmure, en vague amoureuse, L’Aiguille d’Etretat...

SIZAI NS POUR DOMINOS Dans ma tête revient, où que j'aille, ta voix murmure de vent doux insistant mais lointain. Nous rêvons, elle et moi, où songe le mois d'août. Oui, c'est dans la prairie que ta voix reviendra. Douce amoureuse, écoute avec moi l'harmonie...

EN REALITE... Ce lieu m'a été conté Il y a de cela des années Jamais je n'aurai pensé Pouvoir un jour y habiter Tout en grandissant Chaque jour j'y pensais Construisant pierre par pierre Cet édifice qui me hantait Hier encore j'y ai songé Et déposé une...

Mise en garde Le juke-box de la plage s’avère être braillard Et les marchands de glace font dans la galéjade Les baigneuses se pavanent et ajustent leur rabanes Que les rafales emportent sans jamais crier gare Les vagues en pagaille viennent écorcher...

L'ARC-EN-CIEL Peint de toutes les couleurs Qui je suis, qui je suis ? Traversant le tour de la terre Qui je suis, qui je suis ? Commençant par le rouge Terminant par le noir Les couleurs qui restent Sont pour l'espoir. Pour finir avec une belle couleur...

Le mai le joli mai en barque sur le Rhin Des darnes regardaient du haut de la montagne Vous êtes si jolies mais la barque s'éloigne Qui donc a fait pleurer les saules riverains Or des vergers fleuris se figeaient en arrière Les pétales tombés des cerisiers...

NOSTALGIE Il est vraiment passé le temps des frénésies, Le temps des envolées et le temps des délices Ne reste en souvenir que le temps des caprices Associé pour le moins au printemps des soucis. Doit-on s'en réjouir ou bien le regretter ? nul ne dira...

Poussière entourée d'oubli, Tes pas qui s' enfuient Vers la lumière, résonnent Dolorosa. Images de ta mémoire Etre avec toi c'est de l'histoire Aujourd'hui, pour nous pour toi Dolorosa. Je pleure ces quelques sons Des accords en suspens Ton silence qui...

AUX LEVRES DE SEL Le soleil mer immense Aux brisants accouplés Midi peint leur démence D'ocre renouvelé Au vent de la folie Des îles de secrets Sur leur bouche pâlie Trahissent des regrets. Îles à la dérive Sans voile où se lover ! Ah ! dites-moi la rive...

<< < 10 20 30 40 50 60 70 80 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 > >>