Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par serge granjon

Le scoop du cinémascope

 

Le cinéma en danger ! Les producteurs l’avaient décrété, dès l’avènement de la télévision. Comme si ceci allait tuer cela…

 

Le péril en rappelait un autre à la fin des années 20, lorsque le spectateur, lassé du bruitage dans les fosses d’orchestre, se mit à bouder les salles obscures. Son attente impatiente des films sonorisés finissait par lui échauffer les oreilles.

Précurseur audacieux, l’Alhambra avait déjà en 1908 proposé des séances au synchronisme, ancêtre du cinéma parlant. « Les vues chantées avec un goût exquis et merveilleusement adaptées aux gestes donnent l’illusion de la réalité ». A présent, face au déferlement naissant de la télévision, la grande salle du septième art stéphanois retrouvait des vertus d’innovation.

Parmi les moyens mis en oeuvre pour contrer sa concurrence, figuraient les films en relief, plus sérieusement la stéréophonie, mais avant tout les projections panoramiques. En 1952, la 20th Century Fox en avait acheté un procédé, appelé désormais le cinémascope. Il s’agissait d’un vieux brevet exhumé, déposé en 1929 sous l’appellation d’hypergonar Chrétien, du nom de l’inventeur français.

 

Grand écran oblige

Après d’ultimes essais, l’Alhambra l’offrit au public le mercredi 2 mars 1955. Le programme à l’affiche, « le Chevalier du Roi », annonçait une histoire du moyen-âge anglais. Sans prétentions affichées, l’intrigue servait notamment de prétexte à faire frémir la salle à grands coups de tournois et duels. Cependant, alors que les « Gangsters en jupons » sévissaient à l’Étoile, quand « les Pépées font la loi » s’annonçaient dévastatrices au Lux, la femme représentée à travers l’amour courtois valait bien d’en avoir une vision plus ample.

Jusqu’au jour où la télévision oserait à son tour relever le défi, par la formule du « home cinéma ». Stéréophonie et large écran à domicile oublieraient les débuts glamour de l’aîné…

 

SERGE GRANJON 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

28 février au 6 mars 1955 : 28 février au 6 mars 1955 :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article