Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par elsapopin

Ce poème de Marie-Claire Calmus est un inédit, dont l'auteur offre l'exclusivité pour les lecteurs du Dix Vins Blog et nous l'en remercions chaleureusement.

Chez Frédéric

Les arbres tordent leur chevelure
trempée
Je me réveille au coeur des feuilles
En aspire suc et forces
Nul chien
Nul corps
Il y en a tant à aimer
Caresser, réchauffer
En mal d'âme
Corps efflanqués
Torturés, crispés
Sur leur passé de misère
D'artifice et de manque
L'amour en souffrance
Cogne à la porte
Tandis qu'ils agonisent
Sur le carrelage froid
Le poing s'écorche au bois du silence
Le double isolement ranime la douleur



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article