Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Le CLA

UNE LUMIERE...

 

Une lumière chaude incisive

détache chaque arbre chaque pierre

chaque moutonnement herbeux

avec la cruauté d'un scalpel

écorchant un cadavre.

Devant tant de netteté

mon regard bute sur les pustules

psoriasis et vésicules

qui se desquament

dans l'indifférence d'un soir

d'été finissant.

 

Sur le promontaire des rêves

il ne reste que ces plumeaux de pins

nettoyant le ciel de chagrins inavouables

dressaient comme de ridicules étendards

ils ont l'air de pantins de gibets

où le corps qui d'ordinaire pend

se hisserait au ciel

en un dernier défi

pour y crever les yeux

d'un dieu sans lendemain.

Poésie en stéphanie - 2000

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article