Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par elsapopin

Les Peintres

Ils fument dans les pipes
En écume de mer
des herbes d'occident
Aux parfums envoûtant

Ils tracent sur les vagues
des images fugaces
Que les oiseaux marins
Emportent aux lointains

Ils gravent dans le bois
Le cuivre le lino
Des sillons si précis
Qu'ils deviennent joyaux

Ils préparent des sauces
Aux senteurs exotiques
Pour les natures mortes
De gourmets raffinés

Ils colorent les parois
De grottes silencieuses
De mysterieux grimoires
Pour servir de mémoire

Ils allument des feux
quand le soleil d'éteint
Ils irisent l'hiver
Aux couleurs de l'été

Alex CHAZAL - Poésies en Stéphanie -1999

INSOMNIE

Que ce train qui passe et repasse
dans la chambre où l'angoisse lasse
mes membres dansent leur repos
me conduisent enfin quelque part
brûlant signaux
et quais de gare
une place où les platanes
fassent
moutonnement de foules
et bruissement de feuilles
Que ce train qui passe et repasse
déplisse l'obsession et casse
les restes du miroir

 
Marie-claire Calmus - Ciel Variable 2009
 
HAÏKUS

Tel un arlequin
Octobre jette son masque
Et ses gants de mousse.

La forêt se pare
D'un ornement automnal
Une peau de biche

Les chiens aux abois
Le cerf vaincu s'abandonne*=
Au coup de poignard !

La misère crie
Aux encoignures des rues,
L'hiver est gourmand !

Les enfants martyrs
Se pendent au cou du jour. La nuit leur fait mal !

Un dernier coup d'aile
Balafre bleue sur le ciel
Un oiseau est mort !

 
Anne - Chantal Berger - Poésies en Stéphanie -2007
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article