Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Le CLA

Souvenir de petit garçon

 

 

 

Je garde au chaud de la mémoire

les temps heureux où pour jouets

j'avais les rubans et la moire

et la navette et le rouet.

 

Pour terrain de jeu, pour espace,

la fabrique où battaient métiers.

la canette passe et repasse

sous l'oeil vif du passementier.

 

J'aimais son rire et ses chansons.

Je m'extasiais sur ses trésors,

l'endroit, l'envers des écussons,

soie chatoyante et trame d'or.

 

Tout me semblait démesuré,

l'atelier, ses hautes fenêtres,

l'escalier de chêne ciré,

l'horloge d'un lointain ancêtre.

 

Tout me semblait riche et pourtant

dure était la fin de quinzaine.

Ils ne ménageaient pas leur temps

les tisserands filant leur peine.

 

Le rouet ne servait plus guère,

dont grand-mère usait pour de vrai.

Un autre temps, une autre guerre,

on n'arrête pas le progrès.

 

Je garderai longtemps mémoire

des temps heureux où pour jouets

j'avais les rubans et la moire

et la canette et le rouet.

 

 

 

 Poesie en Stéphanie - 1998 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article