Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par le cla

" DE SEPTANTE "

 

Demain le poids des ans fera courber ma tête.

Mais je voudrais avant profiter de la fête

Et de ce chaud soleil qui darde ses rayons

Récolter les bienfaits et faire provision.

 

Que sommes-nous hélas dans ce monde immense

Entre ces deux infinis que nous décrit la science ?

Un maillon de chair, un éclair fugitif

Bientôt à reverser au compte du passif.

 

Mais pleurs et gémissements sont également

Oublions les chagrins et les projets déchus.

Sachons nous consacrer à ces ultimes tâches.

 

Amarrés à la foi qui transcendant les âmes

Nous redonne l'espoir pour un instant perdu,

Et que plus sereinement se consume la flamme...

 

Poésie en Stéphanie - 1997

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article