Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par le cla

Le passage

 

Celui que j'ai emprunté, sans le connaître

Ecoutant la voix des sages, confiant

Comme le chien, celle de son maître

On ne sait rien sur ce qui nous attend.

 

Ce n'était qu'embûches, douleurs et désespoir

Promesses du meilleur, découverte du pire

Malgré la gentilesse, l'aide, le sens du devoir

Véritable obsession de vouloir en sortir.

 

En verra-t-on la fin de cette piste maudite ?

Eternelle recherche d'une santé dite meilleure

Ou finirons-nous par accepter que la vie nous quitte

Sous les regards inquiets de nos proches, ceux qui viennent du coeur ?

 

Mais l'espoir renaît, la fureur de vivre

De vouloir sortir, par la grande porte

Retrouver le monde, enfin se sentir libre

Ce n'était, pour cette fois, qu'un passage, et c'est tout ce qui importe.

 

A Renée

Poésie en Stéphanie - 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article