Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par le cla

La villa Malcontenta

 

villa_sur_la_Brenta_-3-.JPG

A la recherche du Temps perdu

Dans les brumes du Brenta,

Par la force du vent amarrée, elle est là,

Coquillage échoué sur le sable.

Vide du luxe superflu

Qui prolonge la vie.

 

Les choses sont ainsi

Le hasard ne peut rien.

 

Les rêves de Véronèse

S'insinuent dans les murs

Les colonnes des loggias les protègent.

 

Le fantôme de Véronèse

N'en a pas fini avec moi...

" Je rentre dans le passé

Par les portes peintes ! "*

Trompe-l'oeil, fresque irréelle

Ailleurs...J'irai me faire peindre...

 

Là-bas,

Les eaux de la lagune stagnent,

" Mercurielles "...

Le temps semble figé

Le soleil, rouge sérénissime,

" Dans sa course, plonge de l'autre côté " .**

 

 

* P.Morand

** P. Sollers

 

Poésie en Stéphanie - 2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article