Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par le CLA

Alice aux Pays des Merveilles, habillée de rose et de sourires,
rayonnant d'une grandeur...démesurée, j'attendais mes petits anges.

Il arrivèrent,  petit à petit, en pleurs, ou en sourires,
et formèrent rapidement une étrange vague...toute hérissée de cris.

de leurs bouches s'échappaient des mots...incompréhensibles.
De leurs nez sortaient de longs serpents de morvelle,
d'un vert glauque, et qu'un habile coup de langue, faisait disparaître !
( je les regardais, en  me demandant, pourquoi j'aimais encore les huîtres...)
Leurs dents étaient petites, presque toujours en bon état.
( Ils s'en servaient généralement pour mordre tout ce qui leur paraissait rond et mou. j'admirais toujours la surprenante perfection de ces traces rouges, pointillées,
ovales, qui ornaient la paume d'une main, une joue, une fesse...et j'attendais la lente
apparition d'un subtil dégradé de mauve, de bleu, de jaune...

La vague hurlante enflait de jour en jour, à en devenir étouffante.

Les morsures, petit à petit, laissèrent la place...aux coups !

Le sang remplaça la morvelle.
Fichier:Alice in Wonderland.jpg
les génitrices, à la sortie, récupéraient le fruit de leurs entrailles, avec dégoût...
parfois l'une d'elle, agressive, voulait connaître l'agresseur de son petit Hector.
Avec innocence, je dénonçais toujours le meilleur ami de la victime, jouissant
gravement d'un inévitable combat de reines...et, toute petite,
                                                                sur la pointe des pieds...
Je quittais ma vie d'Alice aux pays des Merveilles...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article