Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Le CLA

FANTÖME

Il erre désormais en d’étranges châteaux
Dressés et menaçants sur de lointains plateaux
Il n’y a plus d’oiseaux où meurent les fontaines
Il n’y a plus de chants parmi le bruit des chaines.

Déjà de son vivant ce vaniteux passant
Aimer par-dessus tout tirer les draps à lui
C’était dans sa façon son éternel ennui
C’est encor aujourd’hui son ténébreux tourment



FABLIAU

Solitaire en sa tanière
Un vieux loup dort et digère
Il a croqué le berger
Le gendarme et le curé
La sorcière et son balai
Un grand faune en sa forêt

Malheureux comme une pierre
Le vieux loup veille et se terre
Il révise les classiques
Les poètes romantiques
Il pleure et se désespère
Tant il aime la bergère

Alex Chazal - Poésie en Stéphanie - 2003

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article