Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par pierre thevenin

-  Mariage homo et adoption : j'aimerais bien que les opposants nous expliquent de quoi ils ont peur. On a l'impression, à les entendre, que ça pousserait tout le monde à être homo. Dans les pays comme l'Espagne, les Pays-Bas ou encore le Danemark qui ont légalisé le mariage homo,  on  trouve encore tout plein d' hommes et de femmes qui unissent leurs destins (et leurs anatomies) pour fabriquer des gniards.

Et à l'heure où près d'un couple sur deux se sépare, on est en droit de se demander s'il est préférable d'être élevé par deux hommes (ou par deux femmes) ou d'être sans cesse baladé d'un parent à l'autre.hum10

Le slogan « un papa – une maman : on ne ment pas aux enfants » n'a donc, si je puis dire, ni queue ni tête. Je ne vois d'ailleurs pas où est le mensonge là-dedans.

 

Surenchère chez les calotins : René-Philippe Rakoto, curé strasbourgeois, fait un concours avec Barbarin et 23 et arrive largement en tête. Il voit dans le mariage homo la porte ouverte à la dépénalisation du meurtre, à la promotion de l'inceste, à la légalisation de la polygamie et aussi de la fraude (comme à l'UMP ?), à la possibilité pour l'homme d'enfanter au même titre que la femme, et, tenez-vous bien, à la restauration de l'esclavage!

Il a oublié le cannibalisme.

 

 

-  L'UMP  elle-même, au moment où j'écris ces lignes, a deux papas potentiels qui font pipi debout.

Le PS, qui n'était pourtant pas en reste, est largement battu pour ce qui est du grotesque.

Et, grotesque oblige, Morano a déclaré sur Europe 1 que s'il y a eu des fraudes dans certains bureaux (pas chez elle, à Toul, où tout a été parfait et s'est passé dans la bonne humeur), on ne devait pas comptabiliser les voix de ces bureaux-là. Manière de reconnaître que fraude il y a eu, avec cette candeur qui ferait son charme si la dame n'était pas aussi vulgaire.

En tout cas, cette bataille de chiffoniers montre que  la démocratie, c'est un métier.

 

-  Et le chanoine dans tout ça ? Selon « Le Canard », il ne serait pas étranger à la remontée de Copé, son alter ego qui l'imite jusque dans les tics (l'éthique, n'en parlons pas) : le ton de sa voix  ou le fait qu'en deux minutes, il ait réussi à  prononcer trois fois le nom de son intervieweur, David Pujadas (il n'ensarko est pas encore aux mouvements d'épaules incontrôlés mais ça viendra).

Un chanoine qui espère sans doute tirer les marrons du feu et, par exemple, créer un autre parti dont il ferait sa chose comme il l'a fait avec l'UMP. 

Mais pour l'instant, il a surtout le statut de témoin assisté. Autrement dit de coupable présumé mais contre lequel on n'a pas (pas encore) de preuves.

Et, tout avocat qu'il est, il fait preuve d'une ingénuité toute « moranesque » : d'après son défenseur, Thierry Herzog, le rendez-vous inscrit dans son agenda à la date du 5 juin 2007 était avec Ingrid Betancourt et non Liliane Bettencourt! Les juges démentent avoir admis la faute d'orthographe.

 Et puis est-ce qu'on l'imagine profitant de la faiblesse d'une nonagénaire ?

 

- Montebourg vise la présidentielle de 2022. Contre Copé ?

 La marinière contre le pain au chocolat. Ca promet des débats vertigineux.

 


  

 

    

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article