Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par P.Thévenin

 

 

Num-riser0010.jpgDe qui se moque-t-on ?

 

La fameuse prime de 1000 euros, dans les entreprises de plus de 50 salariés qui versent plus de dividendes que l'année précédente  à leurs actionnaires, ne sera en fait pas de 1000 euros. Son montant sera décidé dans le cadre  de négociations entre les partenaires sociaux. Cependant elle reste obligatoire. C'est à dire que si, à l'issue des négociations, on aboutit à 0 euro, le patron sera effectivement tenu de verser 0 euro de prime (espérons au moins que les salariés ne seront pas obligés de lui donner du fric !).

En outre, il a été dit que cette prime serait pérenne afin de ne pas apparaître comme un cadeau aux électeurs.  

Sarko, en tout cas, risque de ne pas l'être, pérenne, s'il faut en croire les derniers sondages.

Quels moyens le gouvernement a-t-il, dans une économie libérale, de forcer les entrepreneurs à faire un geste ? Dans le  seul domaine où il pouvait donner un coup de pouce au pouvoir d'achat, la fonction publique (dont il est le patron), non seulement il ne prévoit aucune prime mais il gèle les salaires.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article