Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par elsapopin

Le sillon du cyprès
Près de la maison

L'impudeur des iris
A l'entrée du jardin

L'écume blanche
de l'abricotier

                                                    Le délire des roses
                                                   Sous la fenêtre

                                                             Les entrailles de la terre
                                                        Veine d'ocre rouge
                                                         Où se tordent les vignes

                                                     Les guillements bleus
                                                      Du manteau du ciel

                                                     Une pelote d'air 
                                                        Où se froisse  le silence

                                             Tout est en ordre

                                                                                               La douleur aussi.

Solange V ( Saint - Etienne )-1er prix

--------------------

Au Jardin

Au jardin à midi
J'ai surpris l'ancolie,
Ses livides couleurs
Ont fait naître en son coeur,
 Un mal de langueur,
Un petit rien de spleen
De n'être pas divine,
Une vague tristesse
De n'être pas maîtresse,
Un soupçon de muguet,
Presque la nostagie...
Enfin...
Un sentiment indéfini...
Avec qui la fleur sans parfum
A mêlé son nom si joli
Pour n'en former plus qu'un :
Mélancolie !

Margaret.E ( saint-Gaudent, Vienne ) - 2éme prix

------------------------------

JARDIN PREMIER

L'eau

En soi
Au tréfonds
Des rides fugitives
Signes furtifs, impalpables
Ecriture au fond des âges

Les commencements de soi

Elle recouvrait tout
Jusqu'au mystère d'être
Seul le tourbillon des arbres
Disait la forme à naître

Au jardin
A travers un geste lent qui flottait
Vers toutes choses

Le puisatier
Eveilla
La nacre d'un nénuphar

Fine lumière
lignes tremblées et fluides
Fuite troublante de l'âme

Je n'étais pas, je fus

Forme et vie de l'eau
fulgurance
La trace d'un regard
La force d'un visage

Je fus
Au sang
 Et à la chair
 Ecriture limpide et bruissante parole

Claudine.M ( Leffrinckoucke, Nord ) 3ème prix
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article