Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Carmen Montet

La Route

 

La route était devant moi

Je l'ai prise à bout de bras,

Pour courir vers toi, vers ton sourire,

ET te dire : " attends-moi encore,

Attends-moi très fort

Je serai avec toi pour longtemps

Si tu crois qu'ensemble nous serons gagnants "

 

Tu m'as dit : " le temps n'est rien

Quand l'amour est souverain ! "

Tu m'as souri et tu es parti...

Et depuis sur cette routeroute

Je suis revenue à l'écoute

De toi, de tes pas,

De ton retour, chaque jour...

 

Il m'a fallu du temps ;

Il m'a fallu longtemps

Pour tourner cette page de vie

Pour accepter, ton absence, ton oubli...

 

Et aujourd'hui encore

Quand pointe l'aurore

J'ai dans mon coeur meurtri

Cet espoir, cette envie,

De reprendre la route,

Et dissiper le doute.

Pour te revoir !

Et pour croire encore

A notre histoire !

 

 

separateurs,lignes,barres

 

A l'ombre des jeunes filles en fleurs

 

Que sont devenues mes amies,

Que j'avais de si près, chéries ?

Les amis de mes vingt ans

S'en sont allés comme les serments

A travers prés, à travers champs,

A la quête de leur destinée.

 

Ont-elles rencontré leurs princes charmants ?

Sont-elles fidèles à leurs rêves d'adolescent ?fille-en-fleur.jpg

Ont-elles, comme avant, le coeur à fleur de pleurs ?

Sont-elles, inlassablement, à la quête du bonheur ?

 

Leurs châteaux à construire

Sont-ils toujours en Espagne ?

Leurs rêves à venir

Font-ils trembler les montagnes ?

 

Elles s'en sont allées au loin de ces belles années

De bohème, de petits matins blêmes

Où chaque jour s'écrivait en poème :

Ces années de jeunesse et d'errance

De bonheur et d'insouciance.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article