Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par elsapopin

 

Spécial Policiers

 

Après avoir enfilé deux sens interdits, l'homme s'en est pris à La conductrice...
Aucun dégât n'est à déplorer à l'exception de la seule et unique victime.
Grièvement blessée, la vitrine s'effondra en morceaux...
 Il est probable que la suicidée a été lâchement assassinée .

 Interrogé par nos soins, l'homme a alors menacé de nous répondre si on continuait à l'interroger

L'homme a insisté pour nous présenter son préjudice qui ne mesurait en fait pas plus de dix centimètres...
L'homme nous déclara qu'il avait effectivement frappé son adversaire avec la manivelle mais en faisant bien attention à ne pas lui faire mal.
 L'homme nous raconta toute la vérité qui n'était qu'un tissu de mensonges. Numériser0018

L'homme sortit de son pantalon un engin avec lequel il frappa violemment l'inspecteur à la bouche. 

L'infraction fut constatée par la Sûreté deux jours avant qu'elle n'ait eu lieu

Le choc fut sans gravité même s'il fallut déplorer deux morts.
Le coup porté à bout portant lui a enfoncé la moitié des dents dans les oreilles. 
Le cadavre ne semblait pas en possession de toutes ses facultés. 
Le plaignant, visiblement en état d'ébriété, prétendait s'appeler Jésus et signa le formulaire d'une croix.

Le policier put frapper son agresseur à la tête sans difficulté, son arme étant parfaitement réglementaire.

Les neufs coups de couteau sur le cou et le visage de la victime laissaient croire à une mort qui n'était pas naturelle.

N'écoutant que son courage, la policière fut obligée de battre en retraite. 

 






Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article