Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par elsapopin

Le Doyen de la France

 

C'est le 24 octobre 1789, que le doyen de la France, jean Jacob, né le 10 octobre 1669, et car conséquent âgé de 120 ans, vint du Mont Jura où il habitait, pour voir l’Assemblée Nationale qui avait dégagé sa patrie des liens de la servitude.

L'Assemblée l'admit en son sein. Il se présenta marchant avec des béquilles et conduit par sa famille ; on le fit asseoir dans un fauteuil, vis-à-vis du bureau.

L'Assemblée vota alors une petite pension pour ce vieillard qui en tenait déjà une de 200 livres de la munifcence du roi. Il fut aussi question de le faire entrer à l'Ecole patriotique où les jeunes élèves l'aureaient servi pour shabituer au respect et au culte de la vieillesse ; mais sur une observation de Mirabeau, Jean Jacob fut laissé libre et retourna dans ses montagnes, où il vécut jusqu'en 1794.

Une existence de 125 années c'est suffisamment rare pour qu'on en parle.

Dimanche 29 janvier

 

Une autre source ( Bernard Girard, link ),  dit  ceci concernant la fin de vie de Jean Jacob  "  Léon Bourdon, un député, l’achète à sa fille pour 100 écus. Il l’exhibe aux curieux en échange de monnaie. Fatigué et usé par cette nouvelle vie, Jean Jacob décède le 30 janvier 1790 à Paris, à plus de 120 ans. Ses obsèques sont célébrées à l’église Saint-Eustache. Sa fille revint dans le Jura héritant des sommes amassées et mourut à 95 ans. "

Almanach Vermot 1932 : Anecdote Historique
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article