Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par elsapopin

On bluffait déjà sous les Pharaons 

En effectuant des fouilles non loin des sphinx de Gizeh, le professeur Selim Hassam a remarqué un jour une immense dalle funéraire qui porte une longue inscription en l’honneur du pharaon Amenhotep II ( 1447 av JC )

Sur cette inscription le souverain chante en terme pompeux ses propres mérites. Il célèbre surtout ses prouesses athlétiques. Il se flatte, notamment,  d’avoir ramé 12 km contre le courant, avec un aviron long de 6 mètres, sans éprouver la moindre fatigue alors que ses rameurs étaient exténués après 500 mètres.

Il raconte aussi qu’il appris l’art de dresser les chevaux de telle manière qu’ils ne suent jamais même lorsqu’ils ont effectué une longue course à toute allure.

Le bluff existait déjà en 1447 avant JC, en Egypte.

 

Un curieux jugement en matière de TSF

Un curieux procès s’est déroulé en Belgique et qui intéresse en premier chef les amateurs de la radio.

Un monsieur X avait à se plaindre du bruit infernal que faisait nuit et jour le poste d’un voisin.  Monsieur X, homme de mœurs paisibles, pria son voisin de modérer quelque peu les tonitruantes ardeurs de son poste. Ce fut en vain. Il convient de noter ici qu’il n’existe pas en Belgique de lois réprimant les bruits abusifs de la radio.

Excédé, Monsieur X alla confier ses doléances à un fameux avocat de Bruxelles. Longtemps l’avocat chercha dans le code une loi s’appliquant à ce cas particulier. Il n’en trouva aucune. Un jour il eut un trait de lumière, il se mit en rapport avec la Société des Auteurs et Compositeurs, qui poursuivit l’irascible  amateur de TSF pour émissions publiques.

Un procès s’en suivit, au cours duquel la Société des Auteurs et Compositeurs soutint cette thèse : «  les auditions n’ont pas un caractère privé, puisque tout le monde dans le voisinage peut les entendre. En conclusion nous entendons percevoir nos droits sur ces auditions publiques. «  Le tribunal a donné raison à la Société.

Inutile de dire que désormais le poste incriminé fonctionne en sourdine !

Vendredi 18 octobre 1940

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article