Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par elsapopin

VETEMENTS DE BOIS

bois.jpgSi paradoxal que cela semble, on est arrivé à fabriquer des fils de bois qui, à eux seuls, suffiraient pour tisser une étoffe, offrant une certaine résistance puisque, si l'on prend pour base la résistance des fils de jute taxée à 100, celle des fils de bois est d'un peu plus de 50, celle des fils de coton étant de 135.

C'est donc le coton qui est, de beaucoup, le plus solide ; mais enfin le fil de bois offre une résistance assez appréciable. Jusqu'à présent, toutefois, on ne s'est servi de ces fils de bois que pour faire des mélanges ; et on arrive, ainsi, à réaliser des étoffes d'un bon marché exceptionnel, et assez solides pourtant, en mélangeant le coton, le jute et le fil de bois.

On a produit des essuie-mains, très acceptables, en inter-mettant des fils de pâte de bois avec des fils de chanvre. Les tissus ainsi obtenus se lavent très bien et peuvent être teints et imprimés.

Le fil de pâte de bois est affaibli par le mouillage ; mais il reprend toute sa résistance en séchant. Déjà on fabrique couramment de ces tissus en Allemagne, en Espagne, en Hollande ; l'on en  verra aussi en France. Et rien ne prouve qu'avec les recherches continuelles des industriels, on n'arrivera pas à obtenir des fils de bois comme des fils de jute ou de coton.

 

 

 

LE SEL DE MER ET DES OCEANS

Un mètre cube d'eau de l'Atlantique abandonne par évaporation 28kg de sel, l'eau du Pacifique, un peu moins salée, n'en contient que 37 kg. Par contre, la Mer Morte, dont les eaux sont concentrées par une évaporation intense, et qui ne reçoit que des cours d'eau d'importance secondaire, en renferme 89 kg par tonne.

 

 

LA POMME REINETTE

La reinette a-t-elle été ainsi baptisée par flatterie, sous prétexte qu'elle est la reine des pommes, ou bien, par analogie de ce que sa peau est généralement verdâtre et tachetée comme celle de la grenouille ( raine, reinette, vieille forme du mot grenouille )?

Il est certain que la seconde version est mieux dans le génie populaire qui se plaît à ce genre d'images.

Quoi qu'il en soit, dans l'un et l'autre cas, il faudrait, pour être logique, dire pomme reinette.


( janvier 1940 )

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

samyn o 28/12/2012 11:20


Itéressant le paragraphe sur l'évaporation d'eau de mer