Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par elsapopin

On a célébré l'année dernière, le quatrième anniversaire de l'invention de l' Eau de Cologne. 

Cette naissance a une origine assez curieuse et dont les détails sont peu connus. C'est pourquoi elle mérite d'être  contée.

L'inventeur, on le sait peut-être, fut un nommé Jean Pierre Farina ( d'après certains ) ou Jean Pierre Féminis ( d'après les autres ). Mais il semble bien que ce soit Farina le nom exact. La formule découverte par Farina était destinée,  uniquement, dans son esprit à un produit pharmaceutique dont on absorbait quelques gouttes dans un peu d'eau. En mourant, Jean- Pierre Farina confia sa découverte à son neveu Paul, un jeune étudiant, très sérieux mais pauvre, et d'une timidité excessive. Vainement le jeune homme chercha les fonds pour lancer la découverte de son oncle.

A ce moment Paul Farina fréquentait une jeune fille dont il était très épris mais à laquelle il n'avait jamais osé avouer son amour.

Un jour, pendant le repas auquel Paul prenait part, la jeune fille fut  en proie à un malaise sérieux. L'étudiant sortit de sa poche un flacon  d'eau inventée par son oncle, avec l'intention d'en faire boire une petite quantité à la malade. Cette dernière dans un geste de douleur et de nervosité, heurta la fiole dont le contenu se répandit sur la robe d'une dame de Paris, de passage à Cologne, et qui assistait au dîner.

Consterné, Paul se confondit en excuses, mais la dame humant le parfum qui s'était propagé dans l'atmosphère, déclara :

- " Quelle délicieuse odeur ! Vous avez là une eau de toilette exquise. Je serai heureuse d'en emporter à Paris. Pourriez-vous m'en procurer quelques flacons ?

- Hélas madame, expliqua l'étudiant, cela m'est tout à fait impossible. Cette eau était une invention de mon oncle et tout ce qu'il en restait était contenu dans ce flacon.

- Mais vous avez conservé la formule. Vous pouvez donc en fabriquer ?

- Certes je le pourrais, avoua Paul en rougissant, si j'en avais les moyens. malheureusement les moyens manquent.

- Vous aller venir avec moi à Paris. Je vous présenterai à quelques parfumeurs réputés. Ayez confiance en moi, je ferai votre fortune.

Paul Farina, après quelques hésitations, se décida à effectuer le voyage à Paris.

Bien lui en prit, car la dame tint parole et l'étudiant pauvre réalisa son doux rêve : être riche et épouser celle qu'il aimait et qui avait été, sans le vouloir, la cause initiale de sa fortune et de son bonheur.

 

 

Almanach Vermot - 1938 - La naissance de l'eau de Cologne
Almanach Vermot - 1938 - La naissance de l'eau de Cologne
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article