Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par elsapopin

Tuer le ver ?…Tuer le ver, c’est s’alcooliser dès l’aube, à jeun !

Expression populaire, il est intéressant d’en connaitre l’origine ainsi que les déformations qu’elles a connues au cours des siècles.

 L’origine date de François 1er.  En 1539, la femme de Mr de Vernade, l’un des maîtres de requête du roi, mourut subitement. On fit l’autopsie de son corps et il y fut trouvé sur le cœur un ver vivant qui avait percé l’organe. Les médecins expérimentèrent sur le ver afin de trouver un moyen de purger les malades de cet hôte malveillant. Après avoir essuyeé plusieurs échecs avec des drogues réputées infaillibles ( le ver résistait ), il décidèrent de lui donner un morceau de pain trempé dans du vin : le ver succomba incontinent. Il devint évident pour les médecins que boire un verre de vin ou de spiritueux le matin à jeun, tuerait le ver, et recommandèrent donc à leurs patients cette « médication « …

Au XIXe, les adultes donnaient aux enfants un verre d’alcool à jeun avant de partir à l’école car ils pensaient que cette action avait un pouvoir vermifuge. Nombre d’adultes portés sur la boisson prirent alors ce prétexte de  » tuer le ver «  pour aller s’alcooliser dès  l’ouverture des bistrots !

Et aujourd’hui c’est ainsi   que certains « tuent le ver «  non par ordre du médecin, mais par amour de l’alcool ! 

Publié par 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article