Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par elsapopin

 
Publié par 

Voilà une expression qui, bien que se référant à l’antiquité, n’est attestée qu’au XIXème siècle par Lamartine. « Vouer une personne aux gémonies « c’est l’accabler, lui faire de violents reproches ou encore l’humilier publiquement.

Revenons à l’origine de notre expression : qu’étaient les « gémonies « dans l’Empire romain ?

Les gémonies étaient un lieu à Rome, où l’on exposait pendant quelques jours le corps des condamnés qui avaient été tués par strangulation dans leur prison après avoir été suppliciés. Ils étaient ensuite, jetés dans le Tibre.
Les « gémonies « étaient en fait un escalier qui reliait le Capitole au forum (Il n’est pas localisé avec précision mais devait se trouver probablement au-dessous de la prison du Tullianum ), « scalae gemoniae », qui signifiait « l’escalier des gémissements ». C’est en 385 avant J.C. sous le dictateur Camille que cette coutume peu ragoûtante, pour le moins, est apparue.

C’est donc de cette exposition publique de gens condamnables qu’est née l’expression. Vouer aux gémonies consiste donc à promettre un destin peu enviable à une personne, lui promettre tous les affronts de la multitude, l’accabler publiquement d’outrages. Bref une humiliation publique donc on ne se remet pas !

Plus simplement il s’agit de souhaiter le pire à quelqu’un, donc méfiez-vous des gémonies, cela n’annonce rien de bon !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article