Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par elsapopin

Je voyage
Suspendue
Aux cordes des lierres
Murailles de Navelles
Un château bourbonnais
Où confondue aux lierres que j'arrachais
Il me disait
Tu es ma liberté
Il me fit dans des collines
Découvrir la pierre de l'homme mort
Là où il voulut me faire l'amour
Sur cette pierre où coulait le sang
Paléolithique

J'ai souvenir de cet amour
Plus fort que la mort
Qu'une île souffrance
Sous-France tropicale
Où je devins esclave

Marronne
Arborescente

Dans les forêts primaires
Badaniers, bois de fer,
Et Manapany qui rugissait
Dans les vacoas et les doux filaos inclinés.

L'île n'est plus qu'un mystère
Et mon amour est ce que je cherche sans rien demander
Fleur du jacaranda
Flamboyant d'un hiver
Ma solitude fleurit
Avec en apanage
Le nom du père
Le nom d'un autre qui me nommera

L'océan me dira.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article