Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par elsapopin

Le berger

Dans un bois de chênes planté,

Un berger conduisit un jour sa bergerie,

Et puis sur un chêne monté, 

Il abbattit son gland pour sa troupe chérie ;

Son habit sous l'arbre resté

Fut dévoré par la brebis gourmande.

Le berger malheureux perdit sa houppe lande,

Et s'écria quand il fut descendu,

Trop d'ingrats animaux, chacun de votre laine

Aujourd'hui se trouve vêtu

Et moi qui vous défends, qui dans ce bois vous mène,

Par votre fait me voilà mis à nud.

Un étranger reçoit quelquefois bonne étrenne

Et celui qui vous sert perd son tems et sa reine.

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article