Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

 

d'après la légende qui me fut contée en ce lieu, Carmen

Cette histoire remonte au temps des wisigoths et de l'invasion des maures en Europe du Sud , en Espagne et en France  en l'Occitanie .La mémoire se perd dans les plis du temps mais il demeure toujours quelques bribes de souvenirs, quelques " poèmes, légendes ,chansons " qui ont traversé les siècles, pour parvenir jusqu'à nous.

Donc, un jour deux pèlerins vinrent demander l'asile à la forteresse de Saint-Lizier assiégée par les mauresques. Ces deux mendiants imploraient le secours.

Un moine  d'une grand piété alla chercher la clé pour leur ouvrir la grosse porte de la forteresse. Lorsqu'il mit la clé à l'intérieur de la serrure, la clé  devint molle" .Impossible de la tourner : on eut dit qu'elle fondait . Le moine comprit qu il s'agissait d'un "miracle" en tout cas d'un signe divin.

- Je ne puis vous ouvrir ! Etes- vous bons  chrétiens ? 

- Essayez encore, les maures vont nous tuer si vous ne nous ouvrez pas !

Le brave moine crédule  essaya à nouveau. Cette fois la clé se rompit en deux, tomba à terre et les deux morceaux se placèrent formant une croix .

- C'est un signe,  se dit le religieux !  Vous n'êtes pas chrétiens !hurla-t'il à travers la porte aux deux hommes,  Allez dire à vos amis les maures qu'ici ne pénétrera aucun infidèle !

- Ha ha ! ricanèrent les faux mendiants, jetant à terre leurs guenilles  et  dévoilant  leurs  tuniques maures. C'est bien ce que nous allons voir. Si nous ne passons pas par la porte,  nous passerons par la tour et ses créneaux  !

Bientôt  dans la brume, on vit les envahisseurs qui couraient les collines de Saint-Lizier pour l'encercler. Ils s'étaient  approchés subrepticement  de la cité fortifiée. Leur plan machiavélique consistait, après avoir assoiffer la population et l'avoir affamer, de mettre le feu à la forteresse en jetant des boules incandescentes  afin d'obliger ses habitants à se rendre.

 Les villageois étaient à bout :  il ne restait  plus rien  dans les réserves. Ils craignaient de mourir brulés  sous les feux maures. C'est à ce moment là que se produisit le second miracle de Saint Lizier  : un terrible tremblement de terre eut lieu dans la montagne,  renversant toutes les tentes du camps des Maures. La terre s'ouvrit, avala tous les envahisseurs et les projeta dans un gouffre sans fond.

La  citadelle,  quant à elle, ne souffrit pas du séisme et resta debout. Saint-Lizier était sauvé.

Si vous visitez Saint Lizier , vous aimerez réécoutez sa légende : les deux miracles  qui sauvèrent cette cité moyenâgeuse.

D'autres trésors vous attendent  dans ce lieu magique :  le palais des évêques , son jardin, ses arbres ses salles ses expositions ...ses paysages.

le blog change d'adresse mais reste accessible sur Overblog ...désormais habituez- vous pour nous suivre c'est : https://ledixvinsblog.wordpress.com/ ou taper ledixvinsblog wordpress dans GOOGLE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article