Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par elsapopin

On fête Carnaval et les vacances d'hiver ! Pour vous amuser voici des histoires drôles, un énigme, des charades, un quiz capitales du monde, des poésies et une petite histoire pour tout savoir du Carnaval ! Amusez-vous bien, les petits loups !

Farandole en Tarentelle
Refrain :
Danse, danse la farandole
Danse, danse et chante bien
Ce petit air qui s’envole
En me tenant par la main
Danse, danse la farandole
Danse, danse et chante bien
Comme le joli rossignol
Chante dès le matin.

Les enfants sont déguisés
Vive carnaval
Les enfants sont maquillés
Pour aller au bal

Refrain

La maîtresse est déguisée
Vive carnaval
La maîtresse est maquillée
Pour aller au bal

Refrain

Les parents sont déguisés
Vive carnaval
Les parents sont maquillés
Pour aller au bal

Refrain

Les nounous sont déguisées
Vive carnaval
Les nounous sont maquillées
Pour aller au bal

Refrain

Tout le monde est déguisé
Vive carnaval
Tout le monde est maquillé
Pour aller au bal

Refrain

Gilles Diss
Extrait de l’album « Gilles Diss enchante la classe maternelle,

Carnaval est revenu
 

Refrain :
Carnaval est revenu
Carnaval est revenu
L’avez-vous vu ?
Il est passé dans la rue
Ni vu ni connu
Ni vu ni connu
Carnaval est revenu
L’avez-vous vu ?
Il est passé dans la rue
Ni vu ni connu
Ni vu ni connu

Il porte un masque de carton
Et souffle dans un mirliton
Coiffé d’un chapeau biscornu
Mon p’tit bonhomme
À quoi joues-tu ?
Coiffé d’un chapeau biscornu
Mon p’tit bonhomme
À quoi joues-tu ?

Refrain

Il est toujours aussi farceur
Il a toujours aussi bon cœur
Souhaitons-lui tous la bienvenue
Mon p’tit bonhomme
À quoi joues-tu ?
Souhaitons-lui tous la bienvenue
Mon p’tit bonhomme
À quoi joues-tu ?

Refrain

A Mardi gras, à la Chandeleur
Faisons sauter les crêpes au beurre
Voici le jour tant attendu
Mon p’tit bonhomme
À quoi joues-tu ?
Voici le jour tant attendu
Mon p’tit bonhomme
À quoi joues-tu ?

Refrain

Jean Naty-Boyer

Carnaval, Théophile Gauthier
Venise pour le bal s'habille.
De paillettes tout étoilé,
Scintille, fourmille et babille
Le carnaval bariolé.

Arlequin, nègre par son masque,
Serpent par ses mille couleurs,
Rosse d'une note fantasque
Cassandre son souffre-douleur.

Battant de l'aile avec sa manche
Comme un pingouin sur un écueil,
Le blanc Pierrot, par une blanche,
Passe la tête et cligne l'il.

Le Docteur bolonais rabâche
Avec la basse aux sons traînés;
Polichinelle, qui se fâche,
Se trouve une croche pour nez.

Heurtant Trivelin qui se mouche
Avec un trille extravagant,
A Colombine Scaramouche
Rend son éventail ou son gant.

Sur une cadence se glisse
Un domino ne laissant voir
Qu'un malin regard en coulisse
Aux paupières de satin noir.

Ah! fine barbe de dentelle,
Que fait voler un souffle pur,
Cet arpège m'a dit : C'est elle !
Malgré tes réseaux, j'en suis sûr,

Et j'ai reconnu, rose et fraîche,
Sous l'affreux profil de carton,
Sa lèvre au fin duvet de pêche,
Et la mouche de son menton. »

Théophile Gautier - Émaux et Camées

 

 

QUIZZ SPECIAL CAPITALES DU MONDE

Berceau de la civilisation occidentale, je suis  l'une des plus anciennes villes au monde, avec une présence humaine attestée dès le Néolithique. Fondée vers 800 av. J.-C. par le héros Thésée, je suis Première République de l'histoire. Socrate, Platon, Sophocle et Aristote entre autres ont enseigné la philosophie au sein de mes écoles. Entre l'Acropole qui me surplombe et la Méditerranée, capitale des Dieux, je m'étends majestueuse...je suis ?(http://source photo :Par SilentResident (compilation, sources to attribute see above) — File:Acropilos wide view.jpg, by nl:User:LennieZ, cc-by-sa 3.0File:Hellenic Parliament from high above.jpg, by Flickr user Gerard McGovern, cc-by 2.0File:Olympic flame at opening ceremony.jpg, by User:Alterego.File:View of Athens from Lycabettus.jpg, by Dimboukas.File:Monastiraki Square Athens 2010.jpg, by Dimboukas.File:Zappeion Megaron Athens.jpg, by Dimboukas., CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=57524101 )

Située sur l’île de  Luçon, île principale de l’archipel dont je dépends, je me trouve à environ 1 300 km de l'Asie continentale. Traversée par le fleuve Pasig, je suis un mélange d'architecture espagnole ( dont je fus une colonie ) et de quartiers d’affaires composés de grands building ultra modernes qui côtoient des bidonvilles. Le quartier de Quiapo est célèbre pour son église en acier, celui de Binondo abrite  mon " Chinatown ". Enfin les jeepneys, principaux transports collectifs ( ce sont de vieilles Jeeps de l'armée américaine, laissées sur place après la Seconde Guerre mondiale)  minibus très colorés mais aussi très polluants  vont et viennent tout au long du jour et de la nuit entre mes murs...Je suis...( crédit photo https://www.tourdumonde.fr/decouverte/manille-une-capitale-entre-depaysement-et-chaos-3453 )

Je suis la capitale de la nation Arc-en -Ciel dont Madiba était si fier. Mon surnom  « ville des Jacarandas » fait référence aux centaines de milliers d'arbres qui fleurissent au printemps austral et me donnent une teinte mauve." Praestantia Praevaleat... ", "  soit la première en excellence " est ma devise. Au temps affreux de l'apartheid j'étais la capitale des Afrikaners ( des blancs ).  En 1995, Peter Holmes Maluleka devient  le premier maire noir nommé pour diriger mon conseil municipal...une victoire ! Je suis ?

réponse quiz : Athènes ( Grèce ) - Manille ( Philippines ) - Pretoria ( Afrique du Sud )

Raconte moi l'histoire de Carnaval

Carmen Montet


Origine du nom  carnaval :

 C'est un emprunt à l'italien " carnevale " ou  " carnevalo "qui a pour origine " carnelevare ", un mot latin formé de carne « viande » et levare « enlever », donc le carnaval est la période après laquelle on ne mangera plus de viande. C'est une « fête suivant Noël et précédant Pâques » Pour Carnaval on ne se prive d'aucune bonne chair :  gibier et autre...Avant le jeûne  du " carême " ( fête catholique )  on va profiter et abuser de mets gras , salés et sucrés .

Histoire du Carnaval 

Né en Europe, le Carnaval est propre aux peuples latins, germaniques et nordiques. Il s’installe avec d’autres fêtes chrétiennes au début du Moyen-Age .

Les origines de cette fête où tout est permis remonte aux temps antiques : aux Égyptiens et aux Grecs. C'était une débauche orchestrée par les classes dirigeantes auxquelles s'associaient les classes inférieures, les pauvres, les esclaves, les mendiants. Pour un, deux jours ,voire une semaine, les esclaves devenaient les maîtres et les maîtres les esclaves : une façon de maintenir l'ordre public, et de maintenir chacun à sa place.

Les fêtes de Carnaval accompagnent le passage de l’hiver au printemps, de la mort à la vie : elles signalent le renouveau de la nature dans l’exubérance, la fantaisie et l’imagination. Dans l’Antiquité, les dieux faisaient et défaisaient les saisons. Au cours de ces fêtes, on procédait à des sacrifices. L’objectif était que les divinités de la nature chassent le froid et favorisent le retour de la végétation ou, par exemple, les naissances dans les troupeaux ...

Au Moyen-Age, l'Eglise christianisa le calendrier. On récupéra les fêtes païennes et on les rebaptisa. " Carne Levare Levamen ", c'était, en février, la période où l'on mangeait pour la dernière fois de la cuisine grasse ( jusqu'au Mardi Gras ), avant d'entrer en quarantaine, la " quadragesima ", le mot qui a donné " quaresimo " puis "carême", les quarante jours où l'on mangeait maigre jusqu'à Pâques.

Le Carnaval est donc une survivance des Bacchanales, Lupercales, Saturnales romaines, des fêtes grecques en l’honneur de Dionysos, des fêtes d’Isis en Égypte ou des Sorts chez les Hébreux. Ces fêtes se rattachaient aux traditions religieuses de la plus haute Antiquité. Pour les peuples païens Carnaval est la fête où les morts viennent revoir les vivants ! ( similitude avec Halloween, fête plus récente mais qui reprend cette tradition )

Pourquoi porter un masque ?

Autrefois, la plupart des hommes cultivaient la terre. Ils croyaient que si les morts revenaient, les récoltes seraient meilleures. Ils croyaient aussi que dans le monde des morts, tout était l’inverse des vivants ;

les gens mettaient alors un masque et un déguisement pour attirer les esprits des morts. Le carnaval, c’est aussi le besoin de s’amuser, d’oublier durant un temps les soucis de tous les jours. L’hiver est ainsi devenu la saison des masques.

Le premier dimanche du carême voit dans certaines régions l’organisation de grands feux. Tout le monde entasse du bois et le soir venu on allume le feu et on danse autour. Au sommet du feu, le bonhomme hiver brûle…

Le carnaval a changé au fil du temps. Des régions ont gardé leurs traditions, d’autres ont inventé de nouvelles coutumes. Le déguisement évolue. Des villes organisent des cortèges carnavalesques avec chars, cavaliers, groupes folkloriques. Les carnavals s’étendent sur une période beaucoup plus longue qu’à l’origine, à la mi-carême, parfois jusqu’à Pâques.

Sur les places publiques on dresse des bûchers et tout en haut on met un bonhomme symbolisant d'abord l'hiver qu'on veut voir disparaître et aujourd'hui il s'agit de Monsieur Carnaval : le roi du Carnaval . Ce sont les enfants qui le réalisent et lui donnent cet aspect de joyeux bonhomme coloré !

 

LES CARNAVALS CELEBRES

Le carnaval de Nice  qui rassemble des chars fleuris, des fanfares, des artistes de rue, danseurs musiciens équilibristes et présente  sur ses chars des personnages politiques. Le défilé  se poursuit  avec des batailles de fleurs dans toutes les rues de la ville. Ci-dessus  le char préparé  cette année  à Nice représentant E Macron et son épouse.

le carnaval de Dunkerque avec ses géants 

Le carnaval de Rio (Brésil) qui rassemble des milliers de personnes dans une ambiance enfiévrée au rythme de la samba.

En  New Orleans, c’est le jazz qui imprègne l’atmosphère d’un des rares carnavals d’Amérique du Nord.

En Belgique, à Binche se déroule un des plus célèbres carnavals d’Europe.

A Venise (Italie), c’est probablement le plus gracieux et le plus élégant de tous les carnavals. C'est dans la ville sur l'eau que se déroule le plus beau des carnavals et cela dès le moyen âge . Les plus beaux masques sont réalisés à Venise par des artistes. Les costumes sont raffinés et c'est à chacun derrière son masque de jouer un personnage ....

 

Evolution de la fête de Carnaval

De nos jours le Carnaval est une fête des enfants, célébrée dans les écoles ou les centres de loisirs. Toutes les villes ont leur carnaval et souvent ce sont des carnavals de quartier. C'est l'occasion de se déguiser et pour beaucoup d'acheter un costume . C'est devenu aussi une fête commerciale.

Il y a quarante ans, on confectionnait pour les enfants des costumes en papier crépon ou avec de vieux habits, maintenant pour Noël et les anniversaires, on offre  des déguisements aux enfants qui tout au long de l'année aiment à se déguiser , jouer des personnages, lors des kermesses, d'anniversaires et de fêtes familiales des pièces de théâtre.

Carnaval est le jour apothéose pur nous tous, petits comédiens et artistes ! 

Alors tous à vos costumes, mes petits loups, Carnaval est revenu !

La p'tite Enigme

Allez on cherche, on fait bouillir ses petites cellules grises...sinon la solution c'est sous la vidéo

Réponse énigme : la cabine, bien sûr !

HISTOIRES DROLES 

Toto rentre tout content de l'école :
- Papa, tu vas être fier de moi ! J'ai été le seul à pouvoir répondre à la question du prof !
- Ah oui ? Et c'était quoi comme question ?
- "Qui a mis de la colle sur mon fauteuil ?"...

Le père de Toto lui dit:
- Toto, appelle l'ascenseur.
Toto se met à crier :
- ASCENSEUR !

Un voyageur arrive à l'aéroport et interpelle un taxi.
- Combien est-ce que ça coûte pour nous emmener à l’hôtel ?
- C'est 15 dollars pour vous, 15 dollars pour votre femme et gratuit pour les enfants et les bagages.
Le voyageur réfléchit un instant et dit :
- D'accord. Allez-y avec les bagages et les enfants. Ma femme et moi prendrons le bus !

Un groupe de visiteurs sort terrorisé d'un château hanté. L'un d'eux s'adresse au gardien :
- Il y a un fantôme dans ce château !
- Impossible, madame, cela fait 406 ans que je travaille ici et je n'ai jamais vu de fantôme !

La mère de Toto cherche sa passoire partout dans la maison : dans le garage, dans la cuisine, dans le salon... Enfin elle finit par demander à Toto :
- Toto, tu n'aurais pas vu ma passoire ?
- Si, maman, je l'ai jetée. Elle était pleine de trous !

 

CHARADES A TOUS LES ÉTAGES

 

Mon premier est égal à 3,14

Mon deux veut dire non en anglais

Mon trois est pronom interrogatif singulier désignant une personne

Mon quatre n'est pas en bas 

Mon tout est un bonhomme de bois

On dort dans mon premier
Mon deuxième est la boisson préférée des anglais
Mon troisième est un petit rongeur.
Mon quatrième est dans voiture

Mon tout se trouve à la bibliothèque

Mon premier est constitué de wagons.
Mon second est le petit de la biche.
Mon troisième est un fromage.

Mon tout est un manège.

Réponses sous la vidéo

Réponses charades : Pinocchio - littérature - train fantôme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article