Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par elsapopin

Sauf en ce silence oublié
où se meut l’ardeur d’être ici
clarté confiante en sa source.
Etranger, sauf en cette roche
où affleure une eau impensée,
le cri nocturne de l’effraie.

A jamais bégayant, boiteux
à jamais sans racines au-dehors
autres que l’eau, autre qu’aller
dans le cœur ouvert du désir
au battement propre des choses
la part insondable en chacun

visages de mots à jamais
dissonants, mités, maladroits
toujours éperdus de clarté
en quête d’étendue, la même
sans bornes dehors ni dedans 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article