Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Le feuilleton Balkany avait commencé il y a quelques mois par un procès haut en couleurs. Des sorties à l'emporte-pièce de la part du débonnaire escroc Patoche, des trahisons de la part des amis politiques, un avocat à la réputation sulfureuse, une tentative de suicide de la dulcinée...Bref tous les ingrédients d'un soap opéra digne des " Feux de l'Amour ".

Faut dire que Patoche Balkany, c'est un sacré personnage, truculent, à la bonne bouille, presque un héros de bande dessinée où il tiendrait le rôle de l'escroc débonnaire, qui se fiche pas mal de tricher  au grand jour, jamais à court d’arguments pour se justifier et toujours prêt à se fendre d'une bonne blague. 

La saison deux du feuilleton s'est achevée ( pour l'instant car ça ne devrait pas manquer de rebondissements comme dans tout bon soap opéra ) hier par l'arrestation et la conduite manu militari dudit Patrick Balkany à la prison de la santé, suite à la décision judiciaire qui le condamne à quatre d'emprisonnement pour fraude fiscale ( et plus si affinité ), le soutien larmoyant de sa dulcinée organisant un rassemblement en faveur de son homme ( si c'est pas de l'amour ça ! )  et, bien sûr, la reprise en boucle de l'arrestation par les médias BFM  en tête ! Impossible d'y échapper !

Et pour une fois je dois dire, moi qui n'aime pas le médiatique  avocat pénaliste ( certes un des meilleurs ) Dupond Moretti, que je partage assez ses propos : " Ils se sont payé Balkany ". En effet si Balkany est un escroc qui mérite la prison il n'est pas le seul et à bien y regarder mieux vaut s’appeler Cahuzac,  nier avec aplomb les faits qui sont les mêmes à peu de choses près que ceux reprochés à " Patoche " ( blanchissement, fraude fiscale ) pour finalement se voir condamner sans être emprisonné ou encore  s'appeler Ferrand et être récompensé pour ses nombreuses casseroles ( fraudes fiscales, emplois fictifs, prises illégales d’intérêts...) par le prestigieux poste de Président de l'Assemblée nationale et surtout garder la confiance de mini Zeus-Macron, son dieu...

Et je ne parlerai pas de Marine Le Pen la multi délinquante toujours libre ou encore du nabot ex président de la République  dont les méfaits sont si nombreux que je peinerais à tous les énumérer ( ils sont suffisamment relayés et connus de tous )... Ni de l'homme aux costard à 2000 euros...A croire que les hyènes aiment à se bouffer entre elles et poussent un soupir de soulagement ( voire se réjouissent ) de voir l'un des leurs tomber tout en restant cependant sur leurs gardes et en se murmurant intérieurement : A qui le tour ? 

En attendant Patoche dort en prison jusqu'à...vivement la saison trois 3

Elsapopin

 

Et pour finir en beauté les vignettes vachardes de l'actu de la semaine !

Le Grenelle, je n'en ai pas parlé parce que pour que cela marche faudrait d'abord changer certaines lois et ça malheureusement c'est pas fait alors appeler un numéro quand le téléphone est planqué, demander une place d'urgence même avec 1000 en plus c'est pas gagné...Ce qu'il faudrait c'est dès les premiers coups avec incapacité supérieure à 1 jours arrestation de l'agresseur et interdiction de remettre les pieds au domicile et surtout obligation de soins...Hélas rien de tel...Et puis j'aime pas féminicide car il exclut de fait les hommes battus ( ils étaient plus de 1700 l'année dernière à avoir porté plainte ) dont 31 l'année dernière sont morts sous les coups de leur conjointe. 

 

 

 

 

 

 

En tout cas  s'il demande des droits à l'image Patoche va se remplir les poches !

Certains ( dont un que je prends et qui m'est essentiel ne rapporte pas assez )  d'entre nous vont sans doute y passer faute de soins... Une jolie façon encore de pénaliser les plus faibles sans en avoir l'air.

 

Après avoir retiré un milliard d'euros au budget santé l'année dernière Buzyn se propose d'en rembourser les 3/4 en quatre ans ...On nous prend vraiment pour des cons !

 

 

Balkany en taule mais pour Ferrand on fait quoi ? 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article