Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Aujourd’hui je vous propose une jolie balade au coeur du patrimoine et de l'Histoire. Direction la Puisaye, au Sud de l'Yonne... Premier arrêt Saint Fargeau et son magnifique château ou vécurent La Grande Demoiselle, cousine de Louis XIV et Jean d'Ormesson, avant d’être racheté par les Frères Guyot en 1979 qui le restaureront et l'ouvriront au public puis mettront en  scène un spectacle historique chaque été. Spectacle historique "  sons et lumières  "qui attire chaque année des touristes du monde entier ( près de 40000 visiteurs en 2017 ). Puis à quelque encablures sur la petite commune Poyaudine de Treigny , s'élève un château fort du nom de Guédelon...sa particularité : il est sorti de terre en 1997  sur une idée  de Michel Guyot ( un des propriétaire du Château de Saint Fargeau )  qui souhaitait construire un château fort avec les techniques et matériaux du Moyen Age, un pari fou presque réussi aujourd'hui et qui fait de Guédelon un lieu unique au monde qui attire des milliers de visiteurs chaque année qui viennent suivre l'évolution des travaux...( avec en 2018 plus de 300000 visiteurs )...En route pour une aventure au coeur de l'histoire et du patrimoine...

Mathieu Zanetti

Les Icaunais connaissent bien la Puisaye, région boisée entre étangs et petites vallées verdoyantes que se partagent trois département la Nièvre, Le Loiret et, bien sûr, l'Yonne. Au sud du département s'étend donc la  Puisaye » dont le nom  aurait une origine celtique ( Poy pour pays humide et saga pour forêt ), et c'est là, à 25 km au sud de Toucy et 42 d’Auxerre que vous trouverez perdue au milieu des bois et des étangs la jolie petite ville de Saint Fargeau, traversée par le ruisseau du Bourdon et située tout près du lac du Bourdon. 

LE CHATEAU DE SAINT fARGEAU

Un peu d'histoire :

C'est ici que vécut Marie Louise d'Orléans duchesse de Montpensier et de Saint Fargeau plus connue sous le nom de la Grande Demoiselle, cousine de Louis XIV, envoyé en exil à saint Fargeau pour avoir pris une part active à la Fronde. Elle y entreprit de considérables travaux de rénovation confiant les plans des façades intérieures et les dessins d'un jardin à la française à Le Vau ( jardin remplacé par la suite par un jardin à l'anglaise  réalisé en 1808  de Monsieur Mortefontaine ). Elle y fait aussi construire de somptueux appartements et un théâtre.  A sa mort en 1695, Lauzun son mari vend le château au financier Antoine de Crozat qui en 1715 le revend au comte Robert Le Pelletier des Forts.

En 1752 le château est entièrement ravagé par les flammes et il reste rien des luxueux appartements de la Grande Demoiselle. Seuls les murs sont encore debout !

Mais le château est aussi célèbre parce qu’il a appartenu ( jusqu'en 1960 ) à la famille de Jean d’Ormesson, du côté de sa mère ( descendante des Le Pelletier des Forts ). C'est ici que Jean D'ormesson enfant venait passer ses étés, jouant dans le parc, se rendant à bicyclette à Saint Amand en Puisaye, ville natale de l'écrivaine Colette. Son livre saga d'une famille aristocratique au XX e siecle " Au plaisir de Dieu " à d'ailleurs pour cadre le Château et le village de Saint Fargeau et en 1976, le roman est adapté pour une série télévisée en six épisodes. Paul Savatier écrit l'adaptation et les dialogues mis à l'écran par Robert Mazoyer. " Au plaisir de Dieu " est tourné au château de Saint-Fargeau.

« Les splendeurs de Saint-Fargeau réclamaient de l’argent. Il venait de la terre. Mieux encore : des forêts. Les forêts avaient quelque chose de plus profond que le blé ou les vignes. les briques roses sous le soleil, les ardoises sous la pluie étaient nourries des chênes qui nous appartenaient. La forêt s’étendait sur trois départements : un bon bout d‘Yonne, un bout de Nièvre et un bout de Loiret. Elle entretenait les jardiniers, les cuisiniers, les marmitons, les écuries, les chevaux, les valets de chiens, les fêtes, les chasses à courre. Quand le malheur des temps a rompu l’équilibre, il a bien fallu vendre. Si on vendait la forêt, le château s’écroulait. On a vendu le château. Et la forêt aussi, par-dessus le marché. Dieu nous abandonnait : il nous enlevait nos biens. Mon père était déjà mort. Ma mère allait mourir de la mort du château. Rompre avec les choses réelles, ce n’est rien. Mais rompre avec les souvenirs !… Le cœur se brise à la séparation des songes ».
" Le Rapport Gabriel " Jean D'ormesson.

Saint Fargeau Spectacle Historique

 

GUEDELON, retour vers le Moyen Age

En 1995 Nicolas Faucherre ( spécialiste des fortifications ) et Christian Corvisier  ( spécialiste des châteaux  ) font part à Michel Guyoy propriétaire du Château de Saint Fargeau de l'existence des ruines ( sous les fondations de l'actuel château ), d'un château médiéval...Ils expriment alors l'idée de reconstruire ce château disparu, une idée qui fait écho dans l'esprit de Michel Guyot...

Cette idée est folle mais passionnante, alors Guyot décide  de réunir une petite équipe de spécialistes et leur soumet son projet : construire un château fort avec les techniques et matériaux du Moyen Age...Une femme Maryline Martin est emballée par l'idée elle y croit à ce château fort et puis cette aventure sur le long terme sera aussi une aventure humaine et permettra d' "offrir une formation, un vrai travail et un horizon à long terme » (extrait de Guédelon Des hommes fous un château fort ; Ed. Aubanel ; 2004).

Très vite on décide non pas de reconstruire Le château médiéval de Saint Fargeau mais d'en construire un neuf avec les techniques du premier tiers du 13e siècle et de l'architecture philippienne.

Projet titanesque et financièrement important mais peu importe l'idée est lancée et désormais rien ne pourra l’empêcher de devenir réalité.

C'est à Treigny que le château de Guedelon voit le jour, un défi incroyable, un retour vers le passé que personne n'aurait cru possible...

Et pourtant près de 25 ans plus tard Guedelon est là, forteresse sortie de terre, où plus de 300000 visiteurs se pressent chaque année pour admirer et explorer et suivre l'avancée des travaux ce lieu unique au monde.

Le château devrait être terminé si tout va bien en 2025....

 Guedelon en ...2025

Guedelon, en quelques clichés

Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti
Diaporama Mathieu Zanetti

Diaporama Mathieu Zanetti

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article