Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par elsapopin


Tu grandis si vite
Et t’éloignes en silence
Autour de toi gravite
Cette liberté immense

Tu abandonnes tes repères
Tes rêves et ton berceau
Et tout ce que tu digères
Devient de longs sanglots

Tu grandis si vite
Et pleures en silence
Autour de toi s’évite
La prison « insolence »

Tu abandonnes les cimes
De ton berceau de lumière
Et tout ce que tu dessines
A une coloration délétère

2016

Photo Julie Ladret

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article