Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

la nuit regarde ailleurs
je finis mes caresses sur le papier
c'est presque le matin
je me suis tranché la vie
il y a des mots partout
ça sent un sang fort 
il y a un corps étendu sur le lit
à l'endroit où je fais pousser des étoiles
la porte est restée ouverte
j'ai dû rentrer tard
ou mal aimer
c'est selon mes degrés de connivences
et des bars de nuit ouverts
la nuit regarde ailleurs
j'écris le même poème
depuis l'âge des grecs
j'ai dû saigner
il y a des morphèmes au sol
il y a un corps étendu sur le lit
à l'endroit où j'ai coulé une chape de béton
j'ai dû laisser la porte 
de l'appartement ouverte
où mon cœur va savoir
ça m'arrive encore
même si je ne sais plus aimer
la nuit regarde ailleurs
c'est presque le matin 
c'est presque la mort aussi
j'ai dû écrire ça quelque part 
cette nuit
il y a un corps étendu sur le lit
il me sourit
j'ai dû aimer très mal 
tu me fais un café ?
j'ai vraiment dû aimer très mal 
je vais regarder ailleurs
à Z.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article