Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives


J'ai attrapé un coup de soleil,
Un coup d'amour, un coup d'je t'aime
J'sais pas comment, il faut qu'j'me rappelle
Si c'est un rêve, t'es super belle
J'dors plus la nuit, j'fais des voyages
Sur des bateaux qui font naufrages
J'te vois toute nue sur du satin
Et j'en dors plus, viens m'voir demain


Mais tu n'es pas là, et si je rêve tant pis
Quand tu t'en vas, j'dors plus la nuit
Mais tu n'es pas là, et tu sais, j'ai envie d'aller là-bas
Le fenêtre en face et d'visiter ton paradis.

J'mets tes photos dans mes chansons
Et des voiliers dans ma maison
J'voulais m'tirer, mais j'me tire plus
J'vis à l'envers, j'aime plus ma rue,
J'avais cent ans, j'me r'connais plus
J'aime plus les gens depuis qu'j't'ai vue
J'veux plus rêver, j'voudrais qu'tu viennes
Me faire voler, me faire je t'aime.


Mais tu n'es pas là, et si je rêve, tant pis
Quand tu t'en vas, je dors plus la nuit 
Mais tu n'es pas là, et tu sais, j'ai envie d'aller là-bas
La fenêtre en face, et de visiter ton paradis 

Ça y est, c'est sûr, faut qu'j'me décide
J'vais faire le mur et j'tombe dans l'vide
J'sais qu'tu m'attends près d'la fontaine
J't'ai vu descendre d'un arc-en-ciel
Je m'jette à l'eau des pluies d'été
J'fais du bateau dans mon quartier
Il fait très beau, on peut ramer
La mer est calme, on peut s'tirer


Mais tu n'es pas là, et si je rêve, tant pis
Quand tu t'en vas, je dors plus la nuit 
Mais tu n'es pas là, et tu sais, j'ai envie d'aller là-bas
La fenêtre en face, et de visiter ton paradis 

Mais tu n'es pas là, non...
Mais tu n'es pas là, et si je rêve, tant pis
Quand tu t'en vas, je dors plus la nuit...
Mais tu n'es pas là...non, non...

J'ai attrapé un coup de soleil,
Un coup d'amour, un coup de je t'aime
Je sais pas comment, il faut que je me rappelle
Et si je rêve, tant pis
J'ai attrapé un coup de soleil
Un coup d'amour, un coup de je t'aime
Un coup d'amour, un coup de je t'aime, non, non, non...

Photo Julie Ladret

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article