Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Alicia

Petite fille mutilée,

Tu as  franchi les Pyrénées

Pour venir ici en exil,

 Avec tes deux frères

Et ton père :

Le reste de ta famille.


Alicia,

lors d'un bombardement, 

Ta mère, dans un courageux élan

 Se jeta sur toi, mais les bombes Firent leur loi .....

  Une prothèse improvisée 

 T'aida à remarcher. 

Tu donnais la main à ton père

Et derrière le petit frère 

Mutilé aussi ,

Donnait la main à un "ami" :

Un vieux monsieur, ancien combattant,

Qui avait pris pitié de l'enfant.

Alicia,

votre photo a fait le tour du monde

Elle souleva indignation, compassion, honte...

Alicia 

petite fille prisonnière

 Qu'est devenu ton père ?

La maladie l'a emporté 

Dans ce camp de réfugiés. 

Vous voilà seuls sur terre.

Alicia, 

le train de la souffrance

Entre en enfer

Dans cette gare de France

 On vous renvoie en Espagne

Dans votre village, des montagnes.

Alicia,

dans un orphelinat 

On vous mit tous les trois :

Vous les enfants des Républicains

Des proscrits : "Qu'ils crèvent de  faim !"

Alicia,

les vexations les humiliations 

Les privations et le froid

Ont eu raison de toi.

Tu allas rejoindre tes parents

Dans la mort, pauvre enfant !

Alicia 

que pouvait-il t'arriver de pire 

Après avoir vécu  un tel  martyr ?

Alicia

 te voilà  libérée de tes geôliers 

 

 quatre-vingt ans se sont passés...

Et le silence ne s'est toujours pas levé !

Alicia,

ton image me poursuit

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article