Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

bien-sûr on s'aimait depuis mille ans 
sur la route un animal fume sur le bitume 
yeux crevés 
bien-sûr on s'aimait depuis mille ans
(truc de roman) 
soleil
larmes cramées
je regarde les gens 
visages défiler
trop tard pour faire demi tour j'y vais ou j'y reste
bien-sûr on s'aimait depuis mille ans 
couchant obscène glauque filet je me réveille amer y'a ce truc qui me tombe dessus 
langue pendante aux mots vides
bien sûr qu'on s'aime depuis mille ans
mon anomalie sanguine
ma consanguinité violente
mon siècle perdu, retrouvé
tu disais 
Tu coules dans mes veines
bien-sûr qu'on s'aime depuis mille ans
rêves blancs poumons noirs
Tu es le miroir brisé où je me vois en loupe,
Le temps encré sur mes mains, 
La déchirure complétant mon âme abîmée.
Je me suis vue là où tu as fuis.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article