Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par P Thevenin

Résultat de recherche d'imagesJeudi 9 février : Jeanmarine chez Pujadas. À la fin de l'émission, l'irremplaçable CharlineVanhoenacker lui a souhaité la bienvenue dans le système puisqu'elle a été beaucoup mieux reçue sur FRANCE 2 qu'à la Trump tower, elle a parlé de son patrimoine, à côté duquel Fifi fait petit bourgeois et lui a dit qu'elle était la candidate du nanti-système. S'étant trouvée très à l'aise tout au long de la soirée, la présidente s'est sentie obligée de sourire parce qu'elle se trouvait face à une humoriste aussi talentueuse que populaire, mais il était évident que, là, elle riait jaune.

Dans le journal d'ARTE du vendredi 17, on l'a vue entourée de journalistes qui voulaient qu'elle s'exprime sur ses ennuis judiciaires. Les porteurs de micros ont été repoussés sans ménagement mais, de source FN, il ne s'agissait pas de nervis frontistes. Ben, voyons !

Au fait, aux dernières nouvelles, elle aurait un programme : elle a dû en parler au cours de l'émission sur FRANCE 2 mais je n'ai regardé que l'intervention de Charline. En revanche, le « Canard » du 15 février en a présenté les grandes lignes : entre autres, on embauchera 6 000 douaniers, on bâtira des prisons (40 000 places de plus), on ne soignera plus les clandestins sans le sou. Les employeurs devront payer une taxe de 10% du salaire brut s'ils veulent embaucher des étrangers. Elle s'engage à baisser le prix du gaz (même dans les chambres ?) et de l'électricité (même celle pour la gégène ?). Bref, toutes les mesures annoncées vont coûter 85 milliards d'euros par an. Mais peu importe puisque la croissance va grimper, par magie, à 2,5% !

Certes, elle a l'air très sûre d'elle mais elle doit quand même se faireRésultat de recherche d'images pour "le pen trump tower" un peu de souci en voyant les difficultés de Trump. Etre élue, elle en rêve, bien sûr. Exercer le pouvoir, c'est une autre paire de manches. D'ailleurs, avec qui gouvernerait-elle ? J'ai déjà posé la question dans un précédent coup de gueule et je la pose à nouveau. Comment expliquer autrement ses appels du pied en direction de Guaino et de Dupont-Aignan ? Elle va présenter un peu partout des candidats aux législatives, certes, mais des candidats, pour la plupart, sans expérience politique, plus ou moins bien coachés par des cadres du parti. Et même si elle obtenait, par miracle, une majorité parlementaire, les démissions risqueraient de se succéder, comme ce fut le cas pour les élections locales : je rappelle le nombre de démissionnaires : 400 sur 1500 élus, et qui, tous, ont dénoncé le caractère totalitaire du FN.

Et on se demande bien pourquoi les médias s'acharnent sur Fillon mais évoquent aussi peu les ennuis judiciaires de Jeanmarine  qui a droit, elle aussi, aux concerts de casseroles (et même plus, à Nantes). Parce que ce n'est pas un scoop ? Elle est pourtant, de très loin, la candidate la plus impliquée dans des affaires.

Résultat de recherche d'images pour "philippot bourdin"Lundi 6 février, Philippot interviewé sur RMC par Jean-Jacques Bourdin sur la question de savoir si, même mise en examen (comme son assistante Catherine Griset qui l'a été deux jours plus tard), elle resterait candidate : « D'abord, Marine Le Pen ne sera pas mise en examen. Et, deuxièmement, oui (elle se maintiendra), parce que ce n'est pas à un juge de faire l'élection présidentielle française ». Il faudrait savoir : elle ne sera pas mise en examen mais elle pourrait l'être quand même : on a du mal à suivre.

Tous les autres postulants à la magistrature suprême sont des Résultat de recherche d'imagesirresponsables. (bravo, ceci dit, à Bayrou, même si, autour de 5% dans les sondages, il a décidé de ne pas se présenter pour ne pas en être de sa poche s'il passait au-dessous du pourcentage fatidique). Chacun cultive son ego, alors qu'ils devraient tous s'unir pour qu'elle soit battue. Quand on entend Mélenchon , aussi souple qu'un manche à balai, déclarer ne pas vouloir monter dans le corbillard du PS, on a envie de le laisser finir tout seul dans la fosse commune.

Résultat de recherche d'imagesEt si nous, les électeurs, nous montrions plus responsables que tous ces messieurs et que nous votions tous au second tour ? Même si le vainqueur ne comprend pas que l'on a voté non pour lui mais contre l'autre, tant pis. Une catastrophe économique et surtout humaine aura été évitée.

Je vous parlerai du film de Lucas Belvaux, « Chez nous » quand je l'aurai vu.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article