Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par P Thevenin

Rien ne va plus en Bismuthie. Voilà que Morano appelle de ses vœux un De Gaulle ou une Merkel et, pire encore, qu'elle se rapproche de Juppé. Et NKM, la baisée de l'Hôtel de Ville, collecterait des fonds pour son éventuelle candidature à la Primaire. Quand les souris quittent le navire ...

Tour de France : dans la presse, on fait assaut de cocoricos lorsqu'un coureur français gagne une étape. Quelqu'un pourrait-il dire aux journalistes qu'il n'y a plus d'équipes nationales dans le Tour depuis 1969 ?

Qui l'eût cru ? Platini officiellement candidat à la succession de Blatter (et grand favori). Les Qataris peuvent dormir tranquilles s'il est élu. Il l'auront, leur Coupe du Monde en hiver.

Guignols de l'info : Hanouna a, paraît-il, proposé de les accueillir. Déjà que le niveau a bien baissé depuis quelques années, il ne manquerait plus que ça.

Jean-Vincent Placé a publié une autobiographie, intitulée « Pourquoi pas moi ? ». On voit assez bien ce qu'il entend par là mais, contrairement à ce qu'il prétend, il n'en a pas vendu 3000 exemplaires mais seulement 336. Décidément, les gens ne savent plus reconnaître les vrais auteurs.

Le Mammuth se fait bucolique lorsqu'il livre ses impressions de Biélorussie, une dictature dont le Président Loukachenko ainsi que ses collaborateurs sont interdits de visa pour les Etats-Unis et L'Union Européenne : « La Biélorussie, là où je suis allé, c'est vrai que c'est merveilleux, on dirait la Suisse ». Les routes y sont « impeccables », il y a de « très jolies maisons » et « des étables modernes, sans mouches ». Quand il y était, il n'y avait même pas de mouches à merde ?

Hongrie : le chef du gouvernement, Viktor Orban, une Délinquante Routière qui « en aurait », fait édifier un mur le long de sa frontière avec la Serbie pour prémunir son pays contre l'immigration (essentiellement des Kosovars, des Afghans, des Irakiens, des Syriens). Rappelons qu'en 1989, la Hongrie fut le premier pays d'Europe de l'Est à ouvrir sa frontière avec l'Autriche, début mai, six mois avant la chute du Mur de Berlin, si bien que, cette année-là, les citoyens de RDA allèrent en masse « passer leurs vacances » du côté de Budapest avant que Honecker ne supprime les visas. D'autre part, en 56, lors de l'intervention pour le moins musclée des soldats soviétiques, près de 200 000 réfugiés magyars ont été accueillis à l'Ouest.

Un questionnaire qu'Orban a fait diffuser donne à ses concitoyens le choix entre mettre aux arrêts les immigrants clandestins et les expulser immédiatement. Pour faire bonne mesure, il leur demande aussi leur avis sur le rétablissement de la peine de mort, ce qui offrirait, contre lesdits clandestins, une troisième option.

Coups de gueule Pierre Thévenin
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article