Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par P Thevenin

Lors de l'exclusion du Président de déshonneur, sa Délinquante Routière de fille était absente. Elle participait peut-être à un bal néo-nazi à Vienne, comme en 2012.

Télérama du 18 août : invitée : Christine Angot, qui se défend de tout narcissisme. D'ailleurs, dans son dernier bouquin, elle a troqué le « moi » contre le « je », celui-ci étant censé représenter n'importe quel lecteur. Et si, la prochaine fois, elle utilisait « ego », ce serait peut-être encore différent. J'ai lu (non sans difficultés) un seul de ses ouvrages qui m'a tellement marqué que j'en ai oublié jusqu'au titre. Je me rappelle seulement qu'elle (ou son héroïne) faisait sans cesse le compte des neuroleptiques qu'elle consommait. Une dose variable qui m'a paru être l'unique élément changeant de son histoire. Dans l'interview de Télérama, elle doit beaucoup parler des autres puisque, sur trois pages, elle nous explique comment « elle » cherche sans arrêt la formulation exacte de ce qu' »elle » veut exprimer, « son » angoisse quand il s'agit de trouver le sujet de « son » prochain bouquin. Soyons justes, elle a quand même quelques fulgurances, notamment celle-ci : « Mon travail d'écrivain, c'est d'écrire ». Son dernier livre parle des relations mère-fille : « L'amour pour la mère, tout le monde connaît ça. Tout le monde a aimé sa mère intensément, à un moment ou à un autre « . Voire : Alphonse Boudard, qui, lui, était un écrivain, un vrai, avouait n'avoir vu sa génitrice qu'une seule fois : une dame richement vêtue qui lui avait rendu visite, en quelque sorte entre deux portes, dans la maison de ceux qui l'avaient élevé. Il n'avait pas l'air d'éprouver grand-chose non plus envers sa mère de substitution. Et ce n'est certainement pas un cas isolé. Bref, après avoir encensé Biolay et interviewé, à décharge, le Mammuth, on est en droit de se demander jusqu'à quel point Télérama aggravera son cas.

Mardi 4 août, ARTE : document sur Hiroshima pour le 70° anniversaire (mais sans reconstitution grandeur nature, comme pour Waterloo). D'où il ressort que le Japon était déjà à terre et se serait de toute façon rendu. Si les Américains sont passés à l'acte, c'était seulement pour montrer leur puissance. Et s'ils ont remis ça à Nagasaki, c'était pour tester une autre sorte de bombe, au plutonium, alors que la première carburait à l'uranium. Des dizaines de milliers de victimes ( on n'est pas d'accord sur les chiffres, surtout que beaucoup de gens sont morts longtemps après, certains étant même encore soignés actuellement ).

Aujourd'hui, en matière de commerce des armes, les USA sont très largement en tête. Rien que leur marché intérieur est prospère, ce qui leur permet d'abattre à gogo des Noirs ou des journalistes.

 Aux mêmes Etats-Unis, un candidat de 15 ans affirme vouloir se présenter à la présidentielle : Brady Olson, qui se fait appeler Deez Nuts. Pourtant non éligible puisqu'il faut avoir au moins 35 ans, il est crédité de 9% d'intentions de vote dans les sondages. Il a eu l'idée après qu'on a voulu présenter un matou du Kentucky comme « candicat ». Et alors ? Chez nous, on vote bien pour les éléphants.

Candidature encore : Morano envisagerait de participer à la primaire. Ça tombe bien, rien de ce qui est primaire ne lui est étranger.

Ayoub El Khazzani, l'homme du Thalys, qui n'aurait pas agi seul, a été gardé à vue à Levallois. A priori, les Balkany sont hors de cause.

Photo - Yonne - Fleurs des champs - SM

Photo - Yonne - Fleurs des champs - SM

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article