Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par dix vins blog

La baleine

On a capturé, non loin de San Francisco, une baleine qui mesure 22m de long. On l'avouera, c'est une dimension imposante. Pourtant elle ne constitue pas un record pour l'Amérique, car au Muséum d'Histoire Naturelle de New-York on peut voir une autre baleine naturalisée qui capturée, elle aussi, au large de la Californie, mesurait plus de 26 m de long.

Elle pesait exactement 63 tonnes ! Ainsi, il est prouvé, une fois de plus, que la baleine est sans conteste le plus gros animal vivant qui soit au monde.

A sa naissance une baleine a déjà des dimensions qui impressionnent puisque l'on trouve des baleineaux qui, à leur mise au monde, atteignent déjà 4 m de long.

Il y a quelques années dans l'Alaska, une baleine vint s'échouer. Elle avait une longueur de 23 m. Avant d'expirer elle donna le jour à un baleineau qui, de la tête à la queue, mesurait 6 m.

Nous avons parlé de la baleine du Muséum d'Histoire Naturelle de New-York qui dépassait 26 m. Mais il y a mieux encore. Dans l'océan Antarctique, voici deux ans, on a capturé une baleine longue de 32 m et d'un poids total de 80 tonnes !

Capture précieuse, vraiment, si l'on veut bien songer qu'une baleine polaire peut donner, en dehors d'autres partie utilisables de son corps, 30000 litres d'huile.

barre de separation,separateurs

 

Les grands chapeaux ont fait leur réapparition sur le tête de nos élégantes. Ils sont forts jolis, mais un peu encombrants et il faut souhaiter que les dames ne les portent pas au théâtre ou au cinéma. N'oublions pas, en effet, les petits drames que le port des grands chapeaux causa dans nos salles de spectacle, il y a un peu plus d'un quart de siècle.

Hélas ! ce n'était pas la première fois que les chapeaux féminins semaient la discorde parmi les spectateurs.

En 1807, aux Variétés, où l'on donnait le Panorama de Momus, il y eut une petite émeute. Une modiste en vogue venait de lancer un chapeau extravagant, dénommé " le trophée de la victoire ". Toutes les dames en étaient coiffées et les infortunés placés derrière n'apercevaient plus le moindre coin de la scène. Ils protestèrent si véhémentement qu'il fallut appeler la garde pour faire évacuer le parterre. Pour éviter le retour de semblables incidents, Désaugiers, qui dirigeait ce théâtre, fit apposer cet ingénieux avis dans les couloirs :

" Les jolies femmes sont priées de déposer leur chapeau au vestiaire ; les autres peuvent les garder. "

Et le soir toutes les spectatrices étaient nu-tête.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article