Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par J Bouchet

Le matin venu

Il s’était pendu

Comme un lourd panier

Les bras en collier

Au cou de sa mère…

 

Et comme une abeille

Au creux de l’oreille

Il avait posé

Le suc d’un baiser

D’amour…pour lui plaire.

 

Dans l’intimité

La voix chuchotée

De l’enfant poète

Disait : « Bonne Fête «

Et puis quelques vers

 

Pour petite mère.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article