Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par elsapopin

Instituts de beauté pour chiens

Les instituts de beauté sont connus de bien des femmes. Mais sait-on que des établissements similaires existent à l’usage des pauvres toutous.

C’est ainsi qu’un ancien élève diplômé de l’Ecole vétérinaire de Toulouse a fondé un institut de plastique pour chien. On peut lire, sur son prospectus, ces offres engageantes :

«  Changement de la forme du museau, 50 francs. Mise de rides dans la face d’un bulldog, 80 francs. Changement de la dimension de la queue, 20 francs. Epilation de poils superflus, l’heure 5 francs. Changement de la couleur du poil, 30 francs. Transformation d’une oreille pendante en oreille droite et vice versa, 20 francs. Cambrage des pattes de devant pour bulldog, 100francs.

Claude Marsey – jeudi 24 août – 1939

papillons,tubes,butterfly,

Henri IV et Napoléon

Quand on passe à Paris, sur le Pont Neuf, et qu’on regarde la statue équestre d’Henri IV, sait-on qu’elle contient un buste de Napoléon Ier ? Quand les Bourbons rentrèrent en France après la chute de l’empereur, la municipalité parisienne décida de replacer sur le terre-plein l’effigie d’Henri IV que la Révolution avait supprimée et détruite. Le sculpteur Quesnel, chargé de la fonte du royal chevalier, était un fervent bonapartiste. Il décida de rendre un hommage secret à son empereur déchu et introduisit dans le bras droit  du bon roi Henri, l’effigie minuscule en bronze de l’empereur Napoléon Ier. Effigie qui s’y trouve encore de nos jours.

I.B – mardi 12 septembre 1939

papillons,tubes,butterfly,

L'oie de la Saint-Michel

Il existe en Angleterre une curieuse coutume d’après laquelle on sert, comme au réveillon, une oie sur toutes les tables, le jour de la saint-Michel.

On prétend que cet usage, ainsi que beaucoup d’autres du même genre, date du règne de la reine Elisabeth.

La reine Elisabeth s’étant un jour rendue dans le port d’où sa flotte était partie pour aller combattre la fameuse flotte espagnole ( l’invincible Armada ), venait de se mettre à table pour dîner. Au nombre des plats qui se trouvaient devant elle on avait servi une oie grasse.

Au moment où la reine en mangeait, la nouvelle de la défaite de la flotte espagnole lui parvint. Cet événement heureux provoqua une si vive satisfaction à la reine  qu’elle déclara n’avoir jamais rien mangé d’aussi excellent. Et elle ordonna que tous les ans, à pareille date, on lui en servit une.

Cette coutume adoptée immédiatement par tous les courtisans ne tarda pas à l’être par tout le peuple britannique.  

papillons,tubes,butterfly,

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article